Parler avec son coeur

Parler avec son coeur

Elle parle avec son cœur :

À l’heure où je vous écris, je sors à peine de la projection du documentaire « Latifa, le cœur au combat ». Il retrace le parcours d’une mère, Latifa, en deuil de l’un de ses fils – Imad, militaire français – assassiné en 2012 par le terroriste Mohammed Merah et qui, depuis cette tragédie, ne cesse de parcourir la France à la rencontre des jeunes collégiens, lycéens, adolescents des quartiers et prisonniers pour œuvrer pour la paix.

Au-delà de sa souffrance, elle porte auprès des jeunes un message de paix, de tolérance et d’amour. Elle parle avec son cœur et touche le cœur des gens. « Vous êtes beaux, vous valez quelque chose, ne vous découragez pas, s’il vous plait… ne tombez pas dans la haine de l’autre… ». La façon dont elle s’adresse aux jeunes est d’une authenticité incroyable. Elle installe un dialogue qui bouleverse et interpelle les esprit au travers du message de paix qu’elle transmet. Sans aucune barrière religieuse, c’est un combat pacifique qu’elle mène à travers les mots et les émotions et contre l’endoctrinement terroriste qu’elle nomme « la secte terroriste ».
Finalement, le documentaire va même au-delà de ce message. Au lieu de s’apitoyer sur son sort – chose légitime en soi après avoir vécu un drame d’une telle envergure- elle se relève et magnifie sa souffrance pour amener de la lumière en chacun de nous. Oui, de fait, il est important d’apprendre à s’aimer davantage pour être en mesure d’aimer l’autre. « Brisez les barrières qui sont en vous » dit-elle à des prisonniers. Elle nous invite, pour ainsi dire, à aller à la rencontre de l’autre en tant qu’être humain et d’accepter les différences de chacun.

Un documentaire d’utilité publique