Témoignages de stagiaires de l’atelier clown

Témoignages de stagiaires de l’atelier clown

Aujourd’hui, j’avais envie de vous partager quelques retours de stagiaires à l’occasion de l’atelier Clown Gai’Rire qui se déroulait dans le jardin du tiers-lieu de La Ruchidée à Limoges. Hé ! Oui le clown nous autorise à apprécier l’instant présent et à faire avec ce qui est. Quand il fait beau, il adore s’exprimer dehors.
Voici un échantillon des impressions verbalisées par les stagiaires :
« Dans la pratique du clown, j’y trouve une vérité »
« Grâce au clown, je me suis dit « J’ai le droit ». Le clown m’a permis d’oser ! »
« Finalement, avec le clown, c’est plus facile de s’extérioriser »
« J’ai pris beaucoup de plaisir, ça fait un bien fou »
« C’est une autre approche du temps »
« Un atelier, c’est trop court. J’ai l’impression d’avoir juste pris un apéritif, j’ai vraiment envie d’expérimenter cette pratique sur plusieurs jours »
Sur cet atelier Gai’Rire, il y avait des profils de stagiaires très différents. Certaines étaient venues pour s’éclater, prendre du plaisir, s’amuser, découvrir l’art clownesque, et d’autres étaient dans une recherche de connaissance de soi, d’apprendre à s’ouvrir davantage aux autres et de dépassement de leur timidité.

En 6 heures de pratique, alors qu’aucune personne ne se connaissait, j’ai pu assister à leur transformation. Au travers de différents jeux évolutifs clownesques, la magie du clown a opéré. Progressivement, une émulation, un sentiment de confiance mutuelle, des rires, des paroles authentiques, de la complicité, une reliance de cœur sont nés. Dans ce cocon sécurisant, chacune des stagiaires, à son rythme, a pu s’autoriser à vivre la rencontre avec sa partie « Enfant Libre ».

Une stagiaire a pu témoigner, après une pratique collective, qu’au départ de l’exercice elle se sentait un peu bloquée. Pour dépasser ce sentiment désagréable, elle s’est inspirée du jeu d’une autre stagiaire. Je l’ai félicitée d’avoir su intuitivement se nourrir du jeu d’une autre clown plutôt que de se comparer. Elle n’est pas tombée dans ce piège de la comparaison qui ne l‘aurait pas du tout aidée.

De fait, le clown nous aide à percevoir l’autre comme un miroir formant dont on peut s’inspirer. Il nous apprend à ne pas nous limiter à sa propre zone de confort mais à l’agrandir en allant à la rencontre d’autres et de nouvelles formes d’être et d’agir.

Stage Gai’Rire
18 au 21 juillet, au Battement d’Ailes (19)
Stage : 300€
Hébergement en pension complète : 158€ chambre partagée ; Camping : 122€50

Stage Gai’Rire
24 au 27 août 2022, à la Tribu de Lavaud
Tarif : 441€ (Stage, chambre partagées et repas)

Atelier Gai’Rire : 14h/19h
24 septembre 2022
16 octobre 2022
19 novembre 2022
3 décembre 2022
Tarif : 50€