La force de vie de votre enfant intérieur

La force de vie de votre enfant intérieur

La Pulsion de vie :  l’enfant intérieur

Le mois dernier je vous avais parlé de la créativité en tant qu’énergie de vie en lien avec la spontanéité de l’enfant inventif, curieux et explorateur (lire l’article du mois dernier). Ce mois-ci, j’avais envie de poursuivre avec vous mes réflexions autour de la pulsion de vie que nous procure notre enfant intérieur lorsqu’on le laisse s’exprimer!

J’ai été plusieurs fois témoin de véritables transformations d’états internes chez certaines personnes à partir du moment où elles se sont connectées à leur enfant intérieur. Vous-mêmes, vous avez certainement été témoins de ce phénomène! Par “certaines personnes”  je me réfère à celles que l’on pourrait considérer au demeurant plutôt sérieuses, voire” inhibées et “pas trop à l’aise dans leur corps”. Leurs yeux, leurs corps et leurs voix peuvent sembler parfois éteintes de vie. Néanmoins, le jour où elles participent à un jeu genre “times up” ou à une farce ou à un sketch pour l’anniversaire d’un ami, à ce moment là, c’est incroyable! Elles se métamorphosent, leurs yeux sont pétillants de vie, leurs visages sont ouverts, leurs bras sont libres, leurs corps sont rayonnants de joie.

À ce propos, j’ai le souvenir d’une professeure de français, qui d’ordinaire laissait paraître une image de quelqu’un de sérieux, rigide, travailleur, exigeant, rigolant peu. Un jour dans la salle des professeurs, cette enseignante s’est laissée tenter par un jeu initié par les professeurs d’E.P.S. – totalement enfantin – : une course de fauteuils à roulette autour des casiers. Non seulement ce jour-là, elle a surpris tout le monde en acceptant de jouer, mais par la suite elle était dans un état de joie incroyable! C’était beau à voir! Sa peau avait pris des couleurs, elle avait chaud, son visage rayonnait de plaisir. Elle rigolait à gorge déployée. Elle finit même par lâcher: “oh ça fait du bien de rigoler!”. À ce moment précis, sa partie adulte n’a pas étouffé l’enfant joyeux et enthousiaste au fond d’elle. Franchement, c’était magnifique à voir. Sa joie de vivre rayonnait dans la salle des profs, elle était communicative, tel l’enfant qui amène de la vie.

Une fois connectée à notre à enfant intérieur nous nous procurons des sensations de joie, de légèreté.  Nous augmentons notre débit d’énergie et nous retrouvons dans une vitalité élevée. Nous retrouvons notre spontanéité, notre émerveillement, notre enthousiasme, notre source de richesse intérieure unique. À ce moment-là, nous sommes en harmonie avec notre être profond. C’est notre essence profonde. Nous sommes vivants et amoureux de la vie.

Ce mois-ci entrez en communication et en complicité avec votre partie enfant. Prenez plaisir à faire des surprises, des farces, des jeux avec votre entourage et constatez le bien que ça vous fait!